Et une histoire, ça vous dit ?

 

Des fois j'utilise mon imagination, mais je peux aussi me baser sur un fait réel.
Le soir, je suis assise à mon bureau, en écoutant de la musique tout en écrivant ou en notant des idées. Jusqu'à ce jour, j'ai un livre qui a atteint 31.000 vues sur l'application Wattpad. Ce livre s'intitule: "Pourquoi Moi?"

 

Salut, je m'appelle Geneviève Horrichs, j'ai 15 ans, je suis une élève de la quatrième année et cette année, je participe au journal: "CFAkten".

J'ai deux langues maternelles: l'allemand et le néerlandais et puis le français, je l'ai appris en allant dans une école francophone.

J'ai une passion pour l'écriture depuis maintenant bientôt trois ans et j'écris régulièrement sur un réseau social intitulé: "Wattpad".

Sur cette page de notre journal, nous publions tous les quinze jours un chapitre d'un de mes livres.

J'espère que ça vous plaira, et à bientôt ! 



Désormais, je publierai un nouveau chapitre chaque deuxième vendredi. Je commencerai par le livre: "Pourquoi Moi ?"

J'espère que ça vous plaira et, bonne lecture !!

 

Dans l'histoire, Gwen et Bryce sont les protagonistes et la jeune fille va vivre un enfer auprès du garçon. Que va-t-il se passer ? Va-t-elle s'en sortir ?


Chapitre 1 - Pourquoi Moi ?

 

On était dimanche après-midi, j'étais couchée devant mon ordinateur avec mes céréales en train de regarder Riverdale.

Je n'avais rien à faire de mon dimanche; comme d'habitude, j'étais sur Netflix. Sauf que ce dimanche-ci était différent des autres.

Je reçus un message de ma meilleure amie, Coralie ! Elle demandait si je voulais aller à la discothèque. Je n'avais pas envie, elle pouvait y aller sans moi. 

Coralie voulait absolument me convaincre.

 

-Viens avec moi, ce sera amusant.

-Non, tu sais comment ça va se terminer.

-Et comment ?

-Tu le sais très bien, ne fais pas comme si tu avais oublié.

-Je serai là, je ferai attention.

-C'est cela oui, et puis tu verras un garçon qui te plait, et tu me laisseras seule.

-Je ne le ferai pas cette fois-ci, et tu sais bien que j'ai un copain, mais peut-être que ce soir, toi tu vas rencontrer quelqu'un.

-Pour te faire plaisir, je viendrai avec toi.

-Je serai là à 19h, à tout à l'heure.

 

A présent, je regrette d'avoir accepté sa demande. J'aurais dû raccrocher et continuer à regarder mes séries.

Vers 18h du soir, je m'étais préparé un plat de pâtes.

Vous vous demandez sûrement où sont mes parents... Et bien, mon père est parti quelques jours avant ma naissance, et ma mère est partie au Venezuela pour son travail.

J'étais toute seule pendant un mois à la maison, j'avais quand même 16ans.

Chaque jour, ma grand-mère venait me rendre visite pour voir si je n'avais pas encore brûlé la maison.

Après le repas, il était temps de me préparer. Je ne me maquillais pas, jamais d'ailleurs. Je sors toujours en toute simplicité.

Pile à 19h, quelqu'un sonna à ma porte. C'était Coralie. Je la priai d'attendre un moment pour prendre mon sac.

Une fois dehors, j'avais remarqué que j'avais oublié mon téléphone à l'intérieur. Dès que je l'avais repris, Coralie démarra la voiture et nous partions. 

Je ne sais pas pourquoi, mais pendant tout le trajet j'avais un mauvais pressentiment...

 

Publié le vendredi, 09 mars 2018.

Chapitre 2 - Pourquoi Moi ?

 

En route, Coralie me disait qu'on rejoindrait des amis à elle. A ses mots, je savais qu'elle allait m'abandonner à un moment donné. Quand on arriva, elle fit la bise à tout le monde, je ne connaissais personne à part Coralie et Laurent, un garçon qui vit dans la même rue que moi, ou vivait, je ne sais même plus.

On s'installait, on nous servait de l'alcool, j'avais refusé mais Coralie m'avait obligée à boire. Puis un verre, puis deux, puis trois,...

 

Je n'arrivais plus à réfléchir clairement, ma tête commençait à tourner, je ne bois presque jamais de l'alcool, c'est occasionnel. Mais là, à cet instant, je commençais à être ivre.

Coralie ne prêtait plus attention à moi, elle était sur la piste de danse en train de danser avec quelqu'un. Je me levais, je devais voir Coralie, mais j'avais du mal à rester debout, je me cognais partout. Je ne marchais plus normalement.

 

-Co... Coralie, ramène-moi à la maison s'il te plaît.

-Non, reste, on s'amuse tellement bien.

-A... appelle-moi un t...axi.

-Mais non, tu restes ici.

-Je... Je veux rentrer.

-Va t'asseoir, j'arrive.

-Co...ralie, je n'arrive plus à rester debout, je ne sais plus marcher.

-Tiens-toi à moi et suis-moi.

 

Elle me prenait dans ses bras et marchait avec moi vers le bar. Coralie allait me commander un verre d'eau. Je décidais d'aller m'installer à une table pour un peu me reposer. Je voyais Coralie de loin qui attendait mon verre, mais un garçon est venu lui parler et elle repartie sur la piste de danse. Je me levais et je voyais un verre d'eau délaissé. Je n'allais pas le prendre. Je ne voulais pas prendre le risque que quelqu'un y ait mis de la drogue. 

Je commandais un autre verre, je le buvais doucement jusqu'à ce qu'une personne me touche le dos par accident. Je posais mon verre et je me retournais. Un garçon qui était à mon goût se trouvait derrière moi et me souriait. Je le regardais avec un regard froid. Il m'adressait la parole:

 

-Salut, c'est quoi ton prénom ?

-Gwen, et toi ?

-Bryce, enchanté.

 

Je le trouvais un peu bizarre, mais il était magnifique.

On a commencé à discuter, je commençais à avoir de la sympathie pour ce garçon jusqu'à ce qu'il me dise une chose étrange.

 

-N'oublie pas ton verre, ce n'est pas bien de le laisser sans surveillance.

 

Je croyais qu'il était gentil avec moi et qu'il voulait m'aider. Mais je n'aurais jamais dû l'écouter, j'aurais dû commander un nouveau.

Je buvais mon verre d'eau, il avait un goût bizarre. On m'avait mis quelque chose dedans. Mais c'était trop tard pour réagir.

Je voyais le sourire de Bryce. Mes yeux se fermaient...

 

Publié le vendredi, 23 mars 2018.

Chapitre 3 - Pourquoi Moi ?

 

Ma tête... J'ai des maux... J'ai tellement mal...

Je ne sais pas où je suis, je ne me souviens de rien. Je ne vois rien, on m'a bandé les yeux et on m'a attaché les jambes et menotté les bras. Qu...Qu...Quoi ?! On m'a kidnappée...

Il fait tout calme autour de moi, le silence total. J'aurais voulu m'enfuir en courant, mais cela est impossible. Je fais mon possible pour me délivrer, mais je n'y arrive pas. Je n'ai presque plus de force.

 

J'entends des voix, on dirait deux hommes. Ils se rapprochent. J'essaie d'écouter leur conversation.

 

-Elle est où ?

-Dans la camionnette.

-Tu as fait comment pour l'avoir ?

-C'était facile, je l'avais déjà en vue depuis quelques jours, et hier soir elle était bourrée, donc c'était l'occasion idéale de la prendre.

-Et personne ne t'a repéré ?

-Non, parce que j'ai fait croire à tout le monde que c'était ma copine et qu'elle avait trop bu.

-T'es trop fort !

 

Ils se rapprochent du lieu où je suis et ouvrent la porte.

 

-Regarde comme elle est mignonne.

-J'avoue, t'as bien fait de la prendre.

-Eh, c'est moi qui l'ai chopée, donc elle est à moi, d'accord ??

-Oui, calme-toi, je n'ai rien dit.

 

Je vais faire genre que je suis endormie. Je ne veux pas entrer en contact avec eux.

 

-On va la mettre où ?

-Elle ira d'abord dans la cave, et si elle commence à m'obéir, elle viendra dans ma villa.

 

Ils me portent, je sens de l'air frais, je suis dehors. Mais je le suis que pour quelques secondes.

On descend des escaliers, il y a une odeur dégueulasse, on dirait de la moisissure, j'ai juste envie de gerber.

Nous sommes arrivés. Ils me posent sur un sol glacial. J'ai froid, je n'ai pas de couverture. Heureusement que j'ai mis mon pull hier soir.

 

Ils sont partis. Je n'ai plus rien sur les yeux. Alors, j'observe la pièce où je suis. Elle n'est pas très grande, avec aucun meuble à l'intérieur. J'ai besoin de m'hydrater, mais il n'y a rien à boire et mes mains sont attachées.

J'entends des pas, cette fois-ci, je ne vais pas fermer les yeux, je vais lui poser des questions. J'ai peur, peur de ce qu'il va me faire, alors je vais essayer d'être gentille avec lui et espérer qu'il me libère.

 

Publié le vendredi, 6 avril 2018.

 


Chapitre 4 - Pourquoi Moi ?

 

J'entends un bruit provenant de la serrure, il arrive, j'ai peur. Il jette un regard sur moi et sourit, c'est Bryce, le type que j'ai vu hier.

 

-Ca va ?

-Non.

-Oh, ça va te plaire ici, ne t'inquiète pas.

-Où suis-je ?

-Dans ma cave.

-Mais dans quelle ville ?

-Loin de chez toi.

-Ah, je peux avoir à boire, s'il te plait ?

-Non, tu attends encore un peu, je veux apprendre à te connaître.

-Je ne te dirai rien.

 

D'un coup il devient furieux.

 

-Dis-moi plus sur toi.

-D'accord... je m'appelle Gwen, j'ai quinze ans, j'habite à Bruxelles...

-Tu habitais à Bruxelles, à présent.

-J'adore regarder des séries, jouer à des jeux vidéos et manger.

-D'accord.

-Je peux boire, s'il te plait ? Je n'en peux plus, j'ai tellement soif.

-Qu'est-ce que tu veux boire ?

-Peu importe.

 

Peut-être qu'il est sympa quand même. Non, il m'a kidnappée. Il revient avec une bouteille d'eau et je bois.

 

-Cette nuit je dormirai avec toi.

-Pourquoi ?

-Parce que.

 

Pendant un long moment, il me fixa. Après, il mit sa main dans mes cheveux.

 

-Tu fais quoi là ?!

-Bah, je fais ce que je veux.

-Euh non, je ne te connais pas, donc ne me touche pas !

 

Il me donna une grosse claque sur ma joue, il y a une tache rouge, c'est alors que je fondis en pleurs.

 

-Sale con, je veux rentrer à la maison, pourquoi moi ?! Ne me touche plus jamais, on va me retrouver, et tu iras pourrir en prison !

-Ah ouais, tu en es sûre, ma chérie ? Ils ne vont jamais te retrouver, tu resteras toute ta vie avec moi, ils te recherchent peut-être maintenant, mais ça sera impossible pour eux de te retrouver. Donc, tôt ou tard, ils abandonneront les recherches.

 

Après ces paroles, il se leva et claqua la porte.

 

Publié, le vendredi 20 avril 2018

Chapitre 5 - Pourquoi Moi ?

 

Je viens de passer ma première nuit sur ce sol glacial, sans couverture ni coussins aux côtés d'un psychopathe. J'ai très mal dormi cette nuit. Je n'arrivais pas à m'endormir. A chaque fois que Bryce bougeait, ou qu'il y avait un bruit, j'ai sursauté. J'ai très peur, que va-t-il faire de moi ? Quand ce cauchemar prendra-t-il fin ?

 

je ne sais pas quelle heure il est, ça me rend dingue de ne pas le savoir. Est-il jour ou encore nuit ?

Hier, je n'ai rien mangé. Je meurs de faim, je n'ai aucun respect pour mon bourreau donc je décide de le réveiller. Vous ne croyez quand même pas que j'ai du respect pour mon ravisseur ?

 

-Bryce ?

-Non... Maman encore 5 minutes...

-Bryce ?!

-Hmm... Quoi ?! 

-J'ai faim.

-Tu me réveilles pour ça ?

-Je te précise que tu ne m'as encore rien donné à manger depuis que je suis ici.

-Ah oui, c'est vrai. 

-Des pâtes, s'il te plait.

-Tu crois que tu commandes ici ?Contente-toi d'être nourrie !

 

Il se leva furieusement et claqua la porte.

Quel personnage agressif.

 

Je vais maintenant tellement l'énerver qu'il en aura marre de moi et qu'il me libèrera. Entre-temps, il revient. ça a été vite pour des pâtes.

 

-Tiens, une tranche de pain, sois contente.

-Tu crois que je n'aurai plus faim après ?

-Tu n'es pas chez toi ici, donc tu fermes ta gueule et mange.

 

Ce n'est pas logique, il dit que je ne suis pas chez moi, mais je ne peux pas aller chez moi. Je mangeai ma tranche de pain en vitesse et je constatai que j'avais toujours faim.

 

-J'ai encore faim.

-T'as assez mangé, ne grossis pas encore plus.

-Pardon ?

-Tu m'as bien entendu.

-J'ai des rondeurs, et alors ? Je ne vais pas changer pour toi, car, déjà tu ne me plait pas, tu me dégoutes, tu es la personne la plus cruelle que j'ai rencontrée, et bientôt tu vas pourrir en prison, et ne t'inquiète pas, tu vas souffrir, donc donne-moi à manger maintenant.

Il me donna une nouvelle claque et me frappa dans le ventre. Je n'étais plus attachée, donc je le frappai aussi. Il était vénère, donc il me prit et m'attacha. Après, il me cracha dessus: j'ai fondu en larmes. J'ai peur de lui. Je veux sortir d'ici, mais cela est impossible, je le sais très bien... N'y a-t-il quand même pas moyen de retrouver ma famille ?

 

Publiée le 08.11.2018

Hörbuch/Livre audio

Stan Cohlst nous lit une de ses créations.

Il vous propose une histoire à rester debout !